Après l’Empire State Building, c’est à la White House de faire son entrée en bourse

Première publication : 16 mars 2012.

La grande braderie de l’hiver se poursuit en Amérique du Nord. Après la très impressionnante entrée en Bourse de l’Empire State Building, tour d’ivoire qui suscite l’avidité de tous les urbanistes et responsables municipaux du globe, c’est au tour de la Maison Blanche de l’Acropole de Washington d’être ouverte à la privatisation. Le Committee for the Preservation of the White House (Comité pour la préservation de la Maison Blanche) et l’ensemble du personnel font partie intégrante de l’offre. Son entrée en bourse devrait survenir après un échange de lettres entre la société propriétaire de la Maison Blanche et des banques locales, et l’autorisation de la Securities & Exchange Commission, organisme fédéral de contrôle des marchés financiers. Symbole du pouvoir washingtonien depuis 1800, lieu de résidence de tous les présidents américains depuis John Adams, la White House avait été aperçue de nombreuses fois dans des produits de l’exportation américaine (quelques milliers de films et de séries télévisées).

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s