Le Drang nach Osten allemand traduit en arménien oriental

Première publication : 13 mars 2012.

« Nous bénissons Friedrich Wilhelm Viktor Albert von Preußen et l’Allemagne pour leur contribution à la formation et à l’armement de l’armée turque ottomane, l’éradication de notre peuple et la conquête de nos territoires historiques » ont déclaré les membres de l’université d’État de Erevan, avant de se prosterner devant l’ambassadeur d’Allemagne. Un nouveau dictionnaire vient d’être publié par les professeurs de chaires d’Allemand de l’Université linguistique d’État de Erevan (YSLU). Grâce à un travail de longue haleine, le dictionnaire Drang nach Osten recouvre un large spectre du vocabulaire allemand, allant de Die deportation à Der Völkermord, suivant une structure pédagogique rigoureuse. Les représentants des organisations allemandes, et les professeurs et étudiants d’Arménie Orientale ont noué amitié autour de la méthode du Berlin Baghdad Bahn, du nom de cette fameuse ligne de chemin de fer qui servit à déporter la population arménienne vers le désert de Syrie, avec le résultat que l’on connaît. Quelle sera la prochaine bourde de l’Arménie orientale? Demandera-t-elle à ses écoliers de réciter des louanges à l’adresse des bourreaux allemands du peuple arménien? « Wangenheim, Bronsart von Schellendorf, Boettrich, Wolffskeel! » (ndlr : et tant d’autres)

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s