Traitement à suivre en cas de contamination par la pestis azerbaijanis

Première publication : 3 septembre 2012.

Par Madoka Satsuma

Ils eurent raison, nos anciens, d’improuver la peste. Aucun effort ne fut épargné. Au XXIème siècle, alors que l’on pensait qu’elle avait fait naufrage dans les catacombes de l’Histoire, la peste a refait surface en Azerbaïdjan et risque de se répandre sur tous les continents de la planète.

« Quelle est cette épidémie qui nous guette, Docteur? »

La pestis azerbaijanis est une pandémie de peste bubonique provoquée par la bactérie tataria pestis. Les vecteurs principaux de la pestis azerbaijanis sont les rats, fort sensibles au bacille pesteux en raison de leurs ectoparasites tels que les puces, qui ont une préférence pour des hôtes inhabituels: journalistes, économistes, historiens, hommes politiques, mécènes, de toute la planète.

« Puis-je vous poser une question, Docteur? Le déclencheur de la pestis azerbaijanis, Ilham Aliyev, a tout d’un Saddam Hussein, toutes proportions gardées, alors pourquoi ne pas en faire une baudruche et empêcher que l’épidémie se propage hors de l’Azerbaïdjan? »

Eh bien! tu me sembles assez mûr pour recevoir ton traitement préventif, que tu devras suivre à la lettre. Il doit être dans l’un des tiroirs du bureau du directeur de l’hôpital. Je m’en vais tout de suite te l’apporter. Je vais te demander un instant. Mauvais tiroir. Il n’est pas ici. Encore un mauvais tiroir! J’aurais dû m’en douter! Compte tenu de la virulence de cette peste, tout le monde s’arrache le précieux livre, et depuis l’alerte sanitaire, il a dû se perdre. Ah la peste soit de ce livre! Un jour, il finira dans une corbeille à papier. Nous aurons peut-être plus de chance avec cet autre tiroir. Ah ! Le voilà. Ouvrons-le à la page 1994…

Traitement pour survivre à la Pestis azerbaijanis par le Professeur Kagoshima.

1°/ Une campagne d’éducation optimale devra être opérée sur tout le territoire de l’Azerbaïdjan post-nettoyage ethnique et sur celui de la Turquie, qui est en tout point son funeste modèle.

2°/ Les institutions, universités, parlements et salles de rédaction dans le monde constitueront des objectifs prioritaires: après les rats, ils sont les vecteurs les plus efficaces.

3°/ La lutte contre les ectoparasites devra être menée avec une grande énergie.

4°/ La vaccination intensive des populations aussi éloignées soient-elles du foyer ne connaîtra aucune limite.

5°/ Au stade bubonique, la pestis azerbaijanis enlaidit et débilite les sujets porteurs et contaminés, ce qui facilitera notre campagne curative. Bon courage!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s