Artsakh: He Minsked his footing

Première publication : 13 octobre 2013.

« Il est grand temps de résoudre le conflit de l’Artsakh et de bâtir dans le Caucase une aire de paix et d’entente » a déclaré Mr James Warlick du Groupe de Minsk, avant de trébucher dans l’escalier tapissé de l’Hôtel où lui et d’autres diplomates étrangers se soignaient au caviar. « Le pied de Minsk lui manqua » avant la chute, traduirait-on en français, ou plus pittoresque, « He Minsked his footing ».

« He Minsked his footing » est une expression anglaise utilisable qu’en cas de dégringolade avérée. Il faut se flanquer par terre pour être un bonhomme de Minsk, membre du groupe.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s