La Turquie « partiellement libre » selon l’ONG Freedom House

Première publication : 26 janvier 2013.

L’ONG américaine Freedom House s’est alarmée du récent déclin en Turquie des libertés civiques et des droits politiques. Dans son rapport annuel sur la liberté, Freedom House considère la Turquie comme « partiellement libre ». Une lettre de l’organisation du 10 janvier 2013, cosignée avec The Foreign Policy initiative, Reporters sans frontières et le Project on Middle East Democracy, appelle le président américain Barack Obama a dénoncer l’atmosphère de répression des libertés qui règne en Turquie. Elle lui demande aussi d’encourager la démocratisation de la Turquie, mais surtout de maintenir des liens étroits avec le pays et M. Erdogan, une proposition surprenante qui explique peut-être l’utilisation très indulgente de « partiellement libre », pour définir l’atmosphère « totalement répressive » en Turquie, critère que l’ONG ne semble pas connaître.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s